Gribouille

https://busy.org/@gribouille ; https://busy.org/@toutenimages

Étiquette : litterature

2019 _ Livre 1 : les fourmis de Bernard Weber

Je démarre une série lectures. Je verrai quelle régularité j’instaure ou pas.

Première lecture de cette année : le livre « Les fourmis », de Bernard Weber.

Cela fait longtemps que j’avais ce livre en stock. Il m’avait été donné et je l’avais gardé.

C’est-à-dire qu’il a survécu à mes différents tris pour faire de la place.

Je savais que c’était « un livre à lire », mais pfff… je lis peu de romans ! Je préfère la lecture de livres de développement personnel.

Je verrai ce qu’il en sera cette année car « les fourmis » fait partie d’une trilogie contenant également « Le jour des fourmis » et « La révolution des fourmis ».

Je n’ai pas spécialement envie de les acheter mais je passerai peut-être par la bibliothèque ; d’autant plus que j’ai cessé d’écrire sur mes livres.

Alors : c’est un bon livre, puisque j’envisage de lire la suite. J’ai aimé. 🙂

L’écriture est construite sur une forme de chassé-croisé… Je n’ai pas compris tout de suite.

Nous lisons « les aventures des humains », puis celles des fourmis. Les deux s’entrecroisent subtilement.

Nous trouvons également des notes tirées de l’ « Encyclopédie du savoir relatif et absolu d’Edmond Wells »

Tout ça s’enchaîne bien.

Je me demandais comment l’auteur allait parvenir à « réunir son chassé-croisé » à lui donner un sens. Mais il y parvient et de mon point de vue : ça marche !

Un des personnages principaux est donc Edmond. Il étudie, au départ, les bactéries.

Ensuite, vous vous en doutez, il étudiera les fourmis.

Le livre vous parlera des mœurs de ces insectes.

Certains points sont vrais ; la trophallaxie, par exemple.

Elle consiste en un échange de nourriture entre deux insectes.

Ceux-ci possèdent deux estomacs dont l’un est destiné à stocker de la nourriture pour les autres.

C’est un jabot social, également appelé « estomac social ».

Vous trouverez beaucoup d’infos sur la vie sociale des fourmis dans ce livre.

Je n’ai pas tout vérifié, mais cela m’a donné l’envie d’en apprendre plus.

Je pense chercher des livres sur ce sujet pour cette année.

Vous apprendrez, à moins que vous le sachiez déjà, que les mâles meurent suite à l’accouplement.
C’est une découverte pour moi.

Vous pourrez aussi en apprendre sur les araignées.

En ce qui me concerne j’ignorais que le fil d’araignée, la soie, est en fait une protéine. Et que celle-ci se nomme la fibroïne.

Je ne savais pas non plus que les araignées possèdent 7 glandes et peuvent produire 7 soies différentes (ayant toutes un usage différent)

Au passage de ma lecture, j’ai noté ce mot « janissaire »…
hors contexte, je ne sais plus à quoi il correspond mais wikipédia me dit :

Les janissaires formaient un ordre militaire très puissant composé d’esclaves

Je me souviens : il est beaucoup question de lutte et de stratégies dans le livre.

L’une d’entre elle consisterait, pour les fourmis, à enlever certains œufs de colonies concurrentes, à les élever comme les leurs pour en faire des esclaves qui se battraient à leurs côtés… ignorant ainsi qu’elles ne luttent pas pour leur famille (voire contre leur famille…)

je m’en vais aller en apprendre un peu plus sur les janissaires, les fourmis, les araignée.

Et cætera.

Sur ce : merci de m’avoir lu.

J’espère que la lecture fut agréable.

Je vous souhaite une très belle journée !

 

Note :
je vous ajoute un lien sur le portfolio d’un monsieur aimant photographier les fourmis : Andrey Pavlov.

test publication et tags Steempress

Et tant que j’y suis :

Je viens de créer un wordpress, avec l’extension Steempress…

Un des avantages important, c’est que ça devrait me permettre de programmer mes articles : wordpress offrant de publier tout de suite ou d’utiliser le calendrier.

Pour l’instant j’ai programmé une publication deux minutes plus tard sur Steemit.

Reste à voir ce qui m’inquiète : à quoi ressemblera la mise en page ? Mais tant pis : au pire je ferai avec.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén